Skip to main content
 
Nouveaux ingrédients, nouvelles recettes
31 August 2020

Du pain sur la planche

L’expression n’a jamais été aussi bien employée. Car en revoyant intégralement sa gamme de pains en 2019, Fischer en a eu, du travail ! L’occasion de revenir, quelques mois après son lancement, sur ce qu’on peut appeler un franc succès.

 

Savoir s’adapter aux évolutions du marché

Ça faisait longtemps que la gamme de pains Fischer n’avait pas été revue. Et pourtant, force est de constater que la demande de la part des consommateurs, elle, a fortement évolué. Il y a quelques années encore, le pain blanc siégeait confortablement en haut du podium. Depuis, il s’est fait détrôner, au profit de pains plus riches en céréales. Les évolutions dans le comportement alimentaire des clients ont en effet montré que les pains complets, au seigle ou aux graines remportaient désormais un plus grand succès. Mais les raisons d’une révision trouvent aussi leur source côté production : les méthodes évoluent également. Les équipements sont plus performants et permettent de faire des améliorations dans le processus de fabrication. Changements de goût ou de mode de vie, évolution classique et performances techniques, quoi qu’il en soit, il était temps de proposer des pains qui répondent plus justement à la demande du marché d’aujourd’hui. C’est désormais chose (bien) faite !

 

Des changements pour tout le monde

Il aura fallu que chacun mette la main à la pâte. La production, bien-sûr, a dû s’adapter. La communication a fait un grand travail pour informer à la fois les vendeurs, les collaborateurs internes mais aussi les clients. Quant aux vendeuses et vendeurs de tous les points de vente du pays et de la région, ils ont pu proposer, expliquer, faire découvrir, conseiller et demeurer l’interlocuteur privilégié de tous les clients pour les accompagner et les aider à choisir le pain qui répond le mieux à leurs besoins, leurs goûts et, avouons-le aussi, leurs envies !